0001-01-01

Une meilleure compréhension de l’incidence du contact au rugby à 7 féminin : mettre à profit une nouvelle pipeline de données pour évaluer les conséquences physiques

En 2019-2020, l’équipe de soutien intégrée (ÉSI) du rugby à 7 féminin a exploité les résultats de leur projet I4G pour élaborer un modèle de charge d’entraînement qui englobait une combinaison de données provenant d’un questionnaire à l’intention des athlètes, de la distance parcourue, du nombre de contacts physiques calculés à l’aide de GPS/UMI et de données vidéo. Antérieurement, il avait été considéré que la variété de contacts vécus au rugby à 7 avait différents effets. Par exemple, le travail à la défensive, incluant le placage, était perçu comme un stress physique plus élevé pour les athlètes en raison de l’imprévisibilité qui exigeait que les joueuses prennent une décision sur la partie du corps où effectuer le placage et la direction et la force à appliquer afin d’assurer que la joueuse adverse était stoppée ou crée un revirement. Un projet I4G de 2020-2021 a été développé dans le but de classifier le type de contacts en périodes offensives, défensives et de relance du jeu (les périodes de relance sont celles après un essai et lorsque la possession du ballon n’est pas clairement déterminée). À partir de ces paramètres de données, la recherche a pu déterminer s’il y avait des différences au niveau de la charge d’effort perçu pour l’athlète (RPE) selon le type de contact.
 
En organisant les événements de contact en types particuliers et en identifiant les effets sur les athlètes de ces types de contacts particuliers, ils ont pu tirer deux conclusions principales. Premièrement, il a été constaté que les événements de contact défensifs et offensifs n’étaient pas significativement statistiquement différents et aboutissaient à des résultats de performance semblables. Deuxièmement, ils ont déterminé que les contacts qui avaient lieu lors des périodes de relance influençaient la performance des joueuses même si l’incidence de ces types de contacts était moins fréquente que les contacts offensifs et défensifs en cours de jeu.
 
Cette deuxième constatation, sur le rôle des contacts en cours de relance de jeu, était conforme à la recherche préalable d’I4G qui examinait les effets des relances de jeu sur les résultats du match. La recherche préalable avait déterminé que l’équipe qui gagne la possession du ballon dans une relance avait de meilleures chances de remporter le match. Le jumelage de ces deux sources de recherche sur la performance, soit de remporter les relances et l’influence du contact en période de relance, suggère que les relances du jeu méritent une attention particulière. Ceci est particulièrement valable dans le cadre de la préparation des athlètes pour les contacts qui pourraient se produire alors qu’elles tentent de gagner la possession du ballon. À cette fin, des exercices qui incluent le type de contacts aériens lors des relances ont été intégrés à l’entraînement à l’aide de mannequins et de boucliers de placage, en plus d’ajouter des contacts lors de matchs intra équipes.  
 
Les méthodologies du projet I4G peuvent être intégrées à d’autres sports qui utilisent des données GPS/IMU et des données vidéo dans leurs environnements d’entraînement et de compétition. La nouvelle pipeline d’organisation utilisée dans ce projet est une preuve de concept pour l’alignement potentiel de données vidéo et GPS/IMU à d’autres habiletés, tels les résultats de manipulation du ballon au rugby. Ce type de pipeline pourrait aussi permettre à d’autres sports d’organiser les habiletés particulières et de les évaluer dans le cadre des résultats sur la performance. Le projet a démontré avec succès que les données vidéo codées peuvent être utilisées pour orienter de façon appropriée l’organisation de jeux de données GPS/IMU de plus grande taille pour permettre un traitement et une analyse efficaces des données.
 
Les résultats du projet pourraient être davantage élargis pour mieux comprendre les expériences des joueuses de niveau développement/prochaine génération et appuyer le développement d’habiletés appropriées au cours de la prochaine période quadriennale.

Download Acrobat Reader
CPC logo
Canadian Olympics Committee Logo
Own The Podium Logo
Sport Institute Network Logo
Mitacs Logo
Government of Canada Logo