0001-01-01

Pleins feux sur la recherche : un effort concerté de recherche sur la RED-S dans le sport de haut niveau au Canada

L'enjeu du syndrome de la déficience énergétique relative dans le sport (RED-S) bénéficie d’une attention croissance compte tenu des expériences vécues par certains athlètes qui décrivent les conséquences négatives sur leur santé et leur performance liées à une faible disponibilité énergétique chronique. La recherche démontre que près de 60 % des athlètes d’élite ont présenté des symptômes de RED-s.
 
Récemment, les intervenants du système sportif de haut niveau au Canada se sont rassemblés afin d’occasionner un impact important sur la recherche et la programmation entourant la RED-s. À l’avant-garde de cette initiative, le Groupe de travail RED-s : Dr Trent Stellingwerf (CSI – Pacifique), Liz Johnson (CSI-Pacifique), Dre Sharleen Hoar (CSI-Pacifique), Dr Paddy McCluskey (CSI-Pacifique), Dre Margo Mountjoy (Université de Guelph), Kelly Drager (CSI-Calgary), Dre Ida Heikura (Université de Victoria), Meghan Buttle (CSI-Ontario) et Catharine Pendrel (Cycling Canada Cyclisme).  
 
Avec l’appui d’À nous le podium (ANP) par l’entremise du programme Innovation pour l’or (I4G) et de financement Mitacs, en plus du soutien financier de B2ten et de 94Forward, le Canada a pu recruter la Dre Ida Heikura pour diriger un projet postdoctoral sous la supervision du Dr Trent Stellingwerff du CSI-Pacifique et de l’Université de Victoria. L’objectif principal de la recherche est de développer un ensemble de protocoles validés (diagnostic médical, étapes) à être appliqué à travers le système sportif canadien pour la prévention, le diagnostic précoce et la gestion du syndrome de la déficience énergétique relative dans le sport (RED-S).
 
Parmi les autres projets de recherche sur la RED-s au Canada, notons un projet financé par I4G d’ANP mené par Jen Sygo (Dt.P.) et Gymnastique Canada qui analyse de façon approfondie la RED-S et les marqueurs de performance en gymnastique. Erik Sesbreno (Nutritionniste en chef, INS) dirige un projet impliquant les joueurs de volleyball masculins, les marqueurs de RED-S et les résultats sur la performance. Kelly Drager (Dt.P. CSI Calgary) est impliquée dans le développement du document de suivi de l’athlète au CSI – Calgary, comprenant des questions plus approfondies sur la RED-S dans le cadre d’un projet d’évaluation des os mené par l’Université de Calgary.
 
La communication continue et la collaboration entre chercheurs et partenaires sportifs nationaux sont essentiels dans le cadre de la recherche sur la RED-S dans le sport de haut niveau. En mars 2020, ANP a animé un symposium de retour à la santé et à la haute performance qui mettait la RED-S au premier plan des discussions (aux côtés des commotions cérébrales et des blessures musculosquelettiques) relativement à son étiologie et à l’approche à sa prévention et son traitement. Ce symposium a eu lieu à la suite d’un groupe de réflexion orienté sur la RED-S coanimé par ANP et B2Ten qui a suscité un appel à l’action du système canadien du sport de haut niveau.  
 
Le Canada exerce également une forte influence sur le plan mondial grâce à certains membres du groupe de travail national qui collaborent avec les chercheurs du monde entier et siègent sur des comités de RED-S du CIO, œuvrant au développement d’un outil de diagnostic pour la détection et le traitement de la RED-S. 
 
Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec le Dr Trent Stellingwerff, président du Groupe de travail national sur la RED-s.

Download Acrobat Reader
CPC logo
Canadian Olympics Committee Logo
Own The Podium Logo
Sport Institute Network Logo
Mitacs Logo
Government of Canada Logo