0001-01-01

Analyse des descentes en planche à neige

Les objectifs de ce projet étaient d’utiliser les données recueillies par un capteur de l’UMI (unité de mesure inertielle) fixé sur la botte d’un athlète durant la compétition et l’entraînement pour : 1) quantifier les paramètres des figures pour mieux comprendre les notes des juges et 2) quantifier la charge d’entraînement et de compétition pour documenter les meilleures stratégies d’affûtage. Un flux de production de la collecte et de l’analyse des données UMI a été élaboré avec succès pour appuyer la collecte de données lors des camps et des compétitions et réaliser les deux objectifs principaux.
 
Premièrement, dans le but de quantifier les paramètres des figures, un algorithme basé sur les données de rotation de l’UMI a été développé qui peut évaluer le niveau de difficulté de la figure avec une grande précision (~ 90 %). Cet algorithme a permis d’étudier la relation entre le niveau de difficulté d’une figure et la note en compétition (c.‑à‑d. la note décernée par les juges). Les résultats démontrent que le nombre de rotations est l’un des paramètres clés qui influence la note des juges et que cette relation diffère selon le sexe de l’athlète et le côté du décollage de la figure. Ces perspectives ont permis aux entraîneurs et aux athlètes de développer une approche systématique pour cibler les interventions liées aux figures et maximiser la performance.
 
Deuxièmement, dans le but d’appuyer la gestion de la charge dans les camps et les compétitions, on a développé un nouveau paramètre de l’impact. On a pu constater que l’impact à l’atterrissage est un paramètre clé pour quantifier le suivi de la charge d’entraînement d’un athlète, ce qui permet de :
-           planifier l’entraînement hors-neige selon la charge d’entraînement sur neige;
-           élaborer des protocoles de retour à l’entraînement sur neige;
-           réviser proactivement les plans d’entraînement pour tenir compte de la charge accumulée; et
-           comprendre la charge individuelle.
 
L’intégration de la technologie et de l’analytique à l’environnement d’entraînement quotidien permettrait non seulement d’encadrer l’approche systématique du suivi des athlètes, mais aussi de révéler les tendances et les constantes des juges dans l’attribution des notes et, par conséquent, de maximiser la performance en planifiant stratégiquement les interventions lors des entraînements et la planification des descentes exécutées en compétition.
 
Le développement d’algorithmes visant à comprendre la relation entre les paramètres clés et les performances réalisées en compétition a permis au sport d’intervenir de façon systématique lors des entraînements et d’élaborer des stratégies de descente lors des compétitions. Il est possible de transférer cette approche à d’autres sports de style libre jugés (été et hiver). Les paramètres pertinents à la compétition pourraient potentiellement être intégrés dans le cadre du profil de médaille d’or et de la sélection des équipes pour mieux évaluer les athlètes.
 
Le projet donne lieu à une autre mesure critique, à savoir la quantification de la charge d’entraînement en fonction de l’impact de l’atterrissage dans le but de gérer la charge des séances d’entraînement et ainsi prévenir le surentraînement et les blessures. Ce paramètre de la charge offre aussi la possibilité d’adopter une approche systématique pour les protocoles de retour à l’entraînement sur neige. Ces innovations révolutionneront l’EEQ dans les sports de neige et freestyle.
 
Canada Snowboard (CS) est nettement favorable à cette recherche appliquée qui mène à des solutions innovantes dans le but d’améliorer les performances. Ce projet renferme également une dimension interdisciplinaire très variée si on applique les connaissances et les processus acquis à d’autres disciplines (comme les bosses, le skicross, le snowboardcross,  le slopestyle/Big Air à ski, le para-snowboard…) et à d’autres sports acrobatiques (comme la gymnastique, le plongeon, le surf, le skateboard).
 
Au cours des dernières années, CS participe davantage à l’analyse de la performance avec l’Institut canadien du sport – Pacifique afin de faciliter la prise de décisions tactiques, techniques et physiques pour optimiser l’entraînement des athlètes, la sélection des équipes et les succès en compétition. La continuation du partenariat entre CS et ICS‑P permettra d’assurer un travail de la plus haute qualité dans les domaines suivants :
 
-           élaborer des analyses de données adéquates pour répondre aux questions de performance de l’ONS;
-           rationaliser le flux de production afin d’interpréter efficacement les résultats à l’intention des entraîneurs pour les aider à prendre des décisions éclairées;
-           stimuler les innovations technologiques pour recueillir des données visant à comprendre encore mieux le sport et permettre aux entraîneurs de poser des questions auxquelles il était jadis impossible de répondre ou qui vont au-delà de leurs imagination.

Download Acrobat Reader
CPC logo
Canadian Olympics Committee Logo
Own The Podium Logo
Sport Institute Network Logo
Mitacs Logo
Government of Canada Logo